Main menu

Trump et Bolsonaro affichent leur complicité à Washington

March 20, 2019

Election sur un message de rupture, politique populiste, rejet du multilatéralisme et utilisation compulsive de Twitter : les points communs entre le président américain Donald Trump et son homologue brésilien Jair Bolsonaro, qu’il a chaleureusement reçu mardi pour une visite officielle à Washington, ne manquent pas. A la Maison Blanche, les deux leaders n’ont eu de cesse d’afficher leur complicité, et de vanter la proximité inédite entre leurs deux pays. Bolsonaro, parfois surnommé le «Trump des tropiques», disant son «admiration» au président américain; le magnat de l’immobilier félicitant l’ancien capitaine de l’armée de terre pour son «travail fantastique» depuis son arrivée au pouvoir, le 1er janvier. Loin de ses prédécesseurs qui s’efforçaient de se tenir à distance des grandes puissances, Bolsonaro affiche un pro-américanisme assumé et enthousiaste. «Pour la première fois depuis longtemps, un président brésilien qui n’est pas anti-américain arrive à Washington, avait tweeté Bolsonaro dimanche. C’est le début d’un partenariat pour la liberté et la prospérité, que les Brésiliens ont toujours souhaité.»...

«C’est une bonne journée pour les deux présidents», note Brian Winter, spécialiste du Brésil au think tank Council of the Americas. «Il n’y a pas d’autre leader au monde qui soutienne autant Trump que Bolsonaro, ce qui semble flatter l’ego du président américain. Quant à Bolsonaro, il peut bénéficier de la légitimité que lui apporte cette mise en lumière sur la scène politique la plus importante du monde: la Maison Blanche.» Mais «au-delà du théâtre et en termes de substance», les résultats sont «un peu plus compliqués», analyse Brian Winter...

Lisez l'article complet